Travail et Valeurs Familiales :

Entrave ? Opportunité ?

Le monde du travail évolue et vient questionner chacun sur place, son épanouissement professionnel, le sens à donner à sa vie professionnelle.

La manière d’investir le travail revêt de multiples aspects, elle est aussi une manière de parler de ses valeurs et celles de notre famille transmise de façon tacite.

Nous sommes reliés à notre famille, à son histoire : chaque famille est différente, elle a ses codes, ses croyances, ses valeurs qui se transmettent de génération en génération.

Ces valeurs nous servent-elles encore aujourd’hui ? A qui appartiennent elles ? Nous pouvons également nous sentir « sous pression familiale » comme si nous devions répondre à des injonctions parfois des interdictions, une place à occuper. De quelles loyautés s’agit-il ? Ces transmissions comportent à la fois des ressources sur lesquelles nous appuyer mais aussi des limites qui nous empêchent d’évoluer.

 

« Mon père n’a pas pu faire le métier qu’il voulait : et moi ai je le droit ? »  « Les femmes doivent rester dans l’ombre », « on ne peut être mère et avoir une vie professionnelle » « le travail permet de s’épanouir » « travailler auprès des enfants c’est pas pour les hommes »….

 

Engager de nouveaux choix professionnels nécessite parfois de revisiter ses fondements personnels et ceux transmis par sa famille pour déconstruire ce qui nous limite et s’appuyer sur ses forces, ses ressources pour trouver sa place.

Explorer ces transmissions, se reconnecter à ses aspirations, pour définir de nouveaux choix plus en accord avec soi-même, trouver sa place !

Découvrez notre nouvel Atelier Élan & Sens, animé par Annie Furmanek, formée à l’approche systémique et la psychogénéalogie

Bibliographie

Vincent de Gaulejac sociologue : deux ouvrages

« La névrose de classe : Trajectoire sociale et conflits d’identité »

« L’histoire en héritage : Roman familial et trajectoire sociale »

 

Anne Ancelin Schützenberger : « Aïe, mes aieux ! »

POUR EN SAVOIR PLUS